Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rénovation et détaillage du RTG Jouef

27 Novembre 2011 , Rédigé par Schwartzy Publié dans #Modifications sur le matériel roulant

Après avoir réussi à me procurer un RTG Jouef en on état et à un prix rasionnable, je me lance aujourd'hui dans sa rénovation.

 

Au programme:

- Remplaceent de la motorisation d'origine, bruyante et peu performante

- Digitalisation

- Lestage et amélioration des organes de roulement

- Aménagement intérieur et éclairage des voitures

- Remplacement des vitrages

- Superdétaillage

 

Même si une nouvelle édition de ce matériel est prévue par une autre marque, j'ai bien peur que ce ne soit pas pour tout de suite et surtout que le taif soit à la hauteur de ce qui se pratique régulièrement dansle modélisme ferroviaire, à savoir du matériel fabriqué en Chine à bas coût avec tous les problèmes qui en découlent, et une tarification élevée chez le détaillant.

 

C'est parti, on attaque par le chassis moteur. en effet, inutile d'aller plus loin sans une motorisation digne de ce nom.

Mon choix s'est porté sur une double motorisation Tenshodo, ces moteurs pouvant s'adapter au chassis du RTG sans aucune difficulté.

 

En premier lieu, déposer le bogie moteur, la motorisation, le bogie preneur de courant, les lests, les lamelles de prise de courant et l'immonde ampoule servant pour les feux avant.

 

Le-chassis-nu.JPG

 

Une fois le chassis à nu, il faut araser proprement les guides de pivot et l'arc de cercle en plastique situé près du guidede pivot arrière.

 

le-chassis-arase.JPG

 

Il faut maintenant percer les anciens guides de bogie avec un forêt de 5, ce diamètre correspondant à l'épaulement des bogies Tenshodo.

 

Avant-du-chassis.JPG

 

L'avant du chassis après arasement et perçage à 5.

 

arriere-du-chassis.JPG

 

Idem pour l'arrière du chassis. Nous allons en profiter pour boucher les trous inutilies avec du mastic Tamiya pour les petit, et de la carte plastique pour les grands.

 

Sur la photo ci-dessus, on voit bien le trou par lequel passait le cardan de la motorisation Jouef. Ce trou va être bouché avec de la carte plastique et la cavité ayant auparavant abrité l'ancienne motorisation sera rempli de plombs de chasse coulés dans de la résine, ce qui procurera un lest conséquent pour la motrice et surtout invisible.

 

A ce stade, on peut monter les bogies et faire un essai. ATTENTION: les bogies tenshodo ont un sens et il faut impérativement les monter dans le même sens. une flêche sous le bogie indique le sens de marche.

 

le-bogie-avant.JPG

 

Les deux bogies sont en place...

 

les-deux-bogies-en-place.JPG

 

Lors du montage définitif des bogies moteurs, il faudra veiller à ne par trop serrer les vis pour permettre un débattement libre sur le chassi. au besoin, et afin de prévenir tout problème, il est possible de bloquer les vis en position en utilisant une petit goutte de Loctite freinbloc, ce qui l'empêchera de bouger.

 

Les deux bogies étant maintenant en place, il est possible de procéder à un essai, juste histoire de constater le changement procuré par les moteurs Tenshodo par rapport à la motorisation d'origine...

Il n'y a pas photo...

 

Ce montage a aussi l'avantage d'abaisser la motrice (un peu haute) de 1mm et lui confère déjà une autre allure sur la voie. il faudra penser à abaisser également les voitures et la motrice de queue d'1mm aussi en limant un peu les guides de bogie, mais nous y reviendrons ultérieurement.

 

Je vais attendre de recevoir la platine electronique et le décodeur LENZ pour continuer cette re-motorisation. Puis nous nous attaquerons à l'aménagement des voitures et leur éclairage.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article