Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Modification et motorisation du pont tournant LK55 Peco

5 Décembre 2014 , Rédigé par Schwartzy Publié dans #Divers

Avec l'arrivée de locomotives à vapeur sur le réseau Rouge et Crème, est venue se greffer la question du dépôt de locomotives...

Si jusque là je m'étais contenté d'une annexe traction assez simple et destinée aux diesels, l'ouverture vers l'époque 3 en remplacement de l'époque 5 engendre de fait l'installation d'un dépôt vapeur et tout ce que cela implique: pont tournant, rotonde, fosses, TIA, stock de charbon, etc...

Côté rotonde, le choix a été vite fait: Ce sera une rotonde type G et rien d'autre! Pas question de l'horrible rotonde Jouef des années 70, ni d'un modèle de type germanique.

Du côté du pont tournant, il m'a fallu réfléchir un peu... Encore une fois, si l'on fait abstraction de la plaque Jouef, dont le fonctionnement est plus qu'aléatoire, il ne reste que des modèles étrangers... Roco, Fleischmann? typés outre Rhin à près de 400€ pièce, hors de question, même s'il existe chez Rotomagus un kit pour "franciser" le pont Fleischmann et pour lequel il faut encore débourser 60€...

Mon choix s'est donc tourné vers le modèle LK55 de Peco en HO. Pas vraiment joli à la base j'en conviens, mais qu'il m'a semblé possible d'améliorer et dont le prix reste très raisonnable (environ 55€). Ce pont a aussi l'énorme avantage, et il est le seul dans ce cas, de n'être pas sectorisé, ce qui permet de positionner les voies comme bon vous semble sur toute sa circonférence, contrairement aux ponts Roco, Jouef et Fleischmann respectivement sectorisés à 9° et 7,5°.

Pas terrible il est vrai...

Pas terrible il est vrai...

Second challenge, la motorisation du pont!

Là, j'ai eu beau chercher sur les moteurs du web, rien! Rien de bien concret. J'en étais presque résigné à le faire tourner à la main quand la lumière me vint... Peco étant une marque anglaise, j'ai donc reformulé ma requête dans la langue de Shakespeare et là, eurêka, la solution était sous mes yeux chez: www.locomotech.com dont la gamme permet de motoriser plusieurs types de ponts tournants Peco, notamment en HO et en N.

Après avoir un peu fouiné, j'ai donc commandé cette petite merveille dont le fonctionnement est parfait, lent à souhait, et bien sur, digitalisable avec un simple décodeur de locomotive ce qui permet encore d'en affiner la rotation.

Modifications du pont tournant:

Ajout d'une cabine de commande latérale, de deux escaliers de descente dans la fosse du pont, d'une armoire d'appareillage électrique, remplacement des rambardes beaucoup trop grossières par du fil de laiton de 0,4 et 0,6. adjonction d'un carré fixe côté cabine, en effet, à la SNCF, il est strictement interdit d'entrer sur le pont par le côté où se trouve la cabine de l'opérateur. Pose de tôles larmées sur le dessus du pont à la place des planches représentées sur le modèle d'origine et de jambes de renforcement sous le tablier. Peinture et patine.

Voila le résultat!

le pont tournant terminé et prêt à être installé

le pont tournant terminé et prêt à être installé

Quelques vues rapprochées pour les détails...

côté cabine

côté cabine

l'autre extrêmité

l'autre extrêmité

l'escalier de la cabine

l'escalier de la cabine

l'armoire electrique au milieu du pont

l'armoire electrique au milieu du pont

gros plan sur les jambes de renforcement du pont

gros plan sur les jambes de renforcement du pont

Voila, avec un budget d'environ 130€, il est tout à fait possible d'obtenir un pont tournant réaliste et motorisé sans se ruiner...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Milo 27/03/2016 00:48

Bonjour, je voulais savoir comment faites-vous pour que le pont tournant s'arrête correctement devant les voies

Schwartzy 27/03/2016 19:15

Comme en réalité, la commande est manuelle. Le moteur est asservi avec un décodeur pour plus de précision.

Le train miniaure 08/08/2015 10:48

Très beau travail sur ce pont tournant !

Schwartzy 09/08/2015 02:17

Merci